it nl fr

Que faut-il éviter lors de la cuisson de pâtes ?

Cuire des pâtes semble facile et les astuces à ce sujet ne manquent pas. Toutefois, elles ne sont pas toutes vraiment utiles ni efficaces. J’ai compilé cinq fausses bonnes idées à ne surtout pas appliquer lors de la cuisson de pâtes sèches.

1. Ajouter de l’huile
Vous ajoutez parfois un filet d’huile à l’eau bouillante pour que vos pâtes ne collent pas ? Crime de lèse-majesté ! Donc, arrêtez sans tarder, cela n’apporte ab-so-lu-ment aucune plus-value. L’huile et l’eau se repoussent, sans compter que l’huile étant plus légère que l’eau, elle reste à la surface. Ajouter de l’huile n’a donc aucune sorte d’utilité.

2. Cuire des pâtes dans un volume d’eau insuffisant
Cuisez vos pâtes dans un volume d’eau suffisant, faute de quoi vous obtiendrez une sorte de colle à tapisser et risquez de sortir une galette de pâtes de l’eau. Les pâtes contiennent de l’amidon. Ces molécules d’amidon se libèrent dans l’eau.  Ces molécules d’amidon se déploient au contact de l’eau chaude. Les molécules d’eau s’accrochent aux molécules d’amidon, créant ainsi une sorte de substance collante. Cuire les pâtes dans un volume important d’eau dilue cette substance. Par ailleurs, la température d’une quantité importante d’eau ne diminue presque pas lorsque l’on y ajoute une petite quantité de pâtes. Cette température élevée constante assure une cuisson à point plus rapide.

3. Verser les pâtes dans l’eau et attendre.
Remuez les pâtes juste après les avoir ajoutées dans la casserole. Cela permettra aux molécules d’amidon de se disperser dans l’eau et les empêchera de rester accrochées et de coller entre les pâtes.

4. Ajoutez du sel avant la reprise du bouillonnement
On ne cesse de le répéter : ajouter du sel dans l’eau augmente le seuil de bouillonnement, ce qui accélère la cuisson à point. Sachez qu’il faut ajouter environ 360 g de sel à 1 litre d’eau pour augmenter le seuil de bouillonnement de 6 degrés. Les pâtes seront donc cuites légèrement plus vite, mais la question est de savoir si elles seront encore mangeables ? Cela dit, de très nombreux italiens ajoutent 10 g de sel par litre d’eau. Pourquoi ? Surtout pour le goût.

5. Cuire des pâtes ’al surdente’
Les bonnes pâtes sont celles qui sont cuites ’al dente’. Les temps de cuisson présents sur les emballages sont indicatifs. Vérifiez dès lors par vous-même en goûtant les pâtes. Vous ressentez encore une légère résistance en mordant dedans ? Dans ce cas, elles sont ’al dente’. Permettez toutefois une petite remarque : Le mieux est de retirer les pâtes de l’eau avant qu’elles ne soient tout à fait ’al dente’. La cuisson des pâtes se prolonge en effet toujours un moment, sans oublier que vous y ajouterez encore une sauce chaude, prolongeant ainsi d’autant plus la cuisson.

Source : http://southandpepper.com/5-donts-van-pasta-koken/